4660 radios référencées
Kiss FM - Kiss Métropolys - Métropolys Paris (75)
| Fiche | Histoire | Sons | Logos | Publicités | Photos |

Ville : Paris
Début : 1986
Fin : 1991



Radio privée créée à Bordeaux en 1986 par Georges Polinski.

Kiss FM, "le grand frisson", ouvre son antenne le 1er janvier 1986 sur le 90.8 à Bordeaux, suite au rachat de Radio Libre Bordeaux à Georges. LANAO par le groupe G.P.T. (Georges Polinski Travaillé).

Fin 1986 et 1987, Kiss FM commence à étendre sa couverture au niveau local en ouvrant Kiss Libourne et Kiss Médoc (franchise). Durant l'été 1987, Kiss Carcans ouvre de façon temporaire, afin de toucher le bassin d'Arcachon durant la période estivale.

La régie publicitaire de Kiss FM est Régie Onde et Fréquence (Havas), dirigée par Yan Travaillé, et qui s'occupe également d'autres radios comme RVS à Rouen, Radio Nantes, NRJ Nantes, Fréquence Ille à Rennes...

Les premiers studios de Kiss FM sont situés rue Vital Carles à Bordeaux. Voici quelques noms des créateurs du format de Kiss FM : Bruno BALLAN de BALLENSEE (directeur), Stéphane LALUT (directeur d'antenne), Olivia LANCACTER (animatrice fétiche), Eric (animateur du 17h/20h)... Au total, ce sont 6 animateurs qui se partagent l'antenne 24h sur 24, et 4 autres assurent le dimanche. La radio se professionnalise très rapidement en rémunérant l'ensemble de ses animateurs, et ce dès ses débuts.

Dès 1986, Kiss FM reçoit dans ses studios des personnalités comme Stéphane Eicher, A. Turboust, Serge Gainsbourg, Mylène Farmer... La première campagne de 4x3 sur 200 panneaux en février 1986 étonne l'ensemble des Bordelais et révolutionne par son audace le monde des radios libres d'Aquitaine (concept : la sensualité). Sur 33 radios bordelaises, Kiss FM arrive en 3ème position en 1987. Mi-1987 a lieu une campagne de communication avec 1 page dans Libération où est mentionné l'ensemble des radios de Georges Polinski avec les noms des dirigeants respectifs de chaque radio du groupe. Fin 1987, Kiss FM est recensée par l'ensemble des majors (CBS, Polygram, etc...).

Le directeur administratif de la station est Georges LANAO. Luc POURRINET (ex-directeur d'antenne de RVS, le réseau normand) est le directeur des programmes et de l'information.
En 1987, Kiss FM prend 20% du capital de la radio parisienne "95.2" (ex-Paris FM Fréquence Montparnasse), la radio de Robert Namias.
C'est le début du développement d'un réseau national, notamment avec le rachat des fréquences du réseau CFM en province, qui avaient été reprises entre temps par RFM.

La station compte parmi ses actionnaires Canal+ (à partir de 1987-1988) et le groupe La Suisse (de Jean-Claude Nicole). 
La radio est en concurrence directe avec RFM ; d'ailleurs certains animateurs de "la Radio Couleur" migrent vers "la Méga Radio". Les sessions de Richard Borhinger sont remarquées, on les retrouve plus tard sur Europe 2.
La station est diffusée à partir du satellite Telecom 1.

En février 1988, Kiss FM voit son émetteur à Paris être saisi par la police judiciaire à la suite d'une plainte de la CNCL, faisant suite à son refus de le transférer de la Tour Montparnasse vers le site de Romainville (93). Les autres villes en France continuent d'être diffusées par le satellite. Elle diffusera son programme à Paris avec un émetteur de secours.

En 1989, Kiss FM est candidat à la reprise du réseau Pacific FM, fondé par Claude Villers.
Malheureusement, c'est NRJ qui l'emporte ; le CSA l'autorisant à reprendre le réseau pour développer Chérie FM.

En 1990, Kiss FM ne réussit pas à s'imposer dans le paysage des réseaux, de plus en plus concurrentiel. La station est en déclin. Il y a des dissensions internes, un manque d'identité du programme, un flottement des stratégies...
Les franchisées de Kiss FM (une quarantaine) sont inquiètes et regardent vers d'autres réseaux. Jean-Claude Nicole, l'actionnaire suisse, malgré 60 millions de francs de pertes de Kiss FM, est décidé à relancer un réseau.

Prisca et CFM
, qui exploitent le réseau Kiss fm déposent le bilan. La santé financière de la station n'a cessé de se dégrader depuis 1988. L'actif net est devenu inférieur à la moitié du capital de 4.4 millions de francs. Les actionnaires se refusent à un apport financier, ce qui a entraîné le dépôt de bilan.

Après validation par le CSA, Kiss FM
 est reprise par Métropolys et fusionne avec le réseau nordique le 8 mars 1990 à 20h00.
Métropolys avait envie de transformer l'essai régional en l'étendant à toute la France. Le réseau s'était rapproché de Paris et avait loué un canal satellite pour diffuser son programme sur une vingtaine de stations. Il souhaitait se mesurer aux autres réseaux nationaux.
Ainsi, avec Kiss FM, Métropolys obtient une fréquence à Paris.
La programmation sera celle de Métropolys, la cible, les 25-35 ans, avec un management, un programme et une équipe différente de Kiss FM.
Métropolys apporte ses fréquences, ses franchisées et un nouvel associé, l'éditeur CBS France, déjà présent dans les radios au capital de Chérie FM.
Une nouvelle société est créée avec 50% du capital aux actionnaires de Kiss FM (dont Jean-Claude Nicole), 40% pour ceux de Métropolys, CBS et la presse quotidienne régionale et 10% à des financiers.
Le réseau voudrait accueillir de nouveaux franchisés, équilibrer ses comptes et entamer l'auditoire de NRJ, Skyrock et Fun radio.
Après une phase de transition, où le nom des deux radios est conservé ("Kiss Métropolys"), le nom Kiss FM disparaît en septembre 1990. Elle se dénomme alors à nouveau Métropolys.
Seule la station de Cannes, restée indépendante, garde le nom "Kiss FM". Cette station existe toujours et se développe partout en région PACA.

Lé réseau s'étend partout et atteind jusqu'à 118 fréquences en France, Belgique et Suisse.

Métropolys disparait 18 mois plus tard de la FM Parisienne ; Maxximum et Métropolys fusionnant pour former M40. M40 à Paris est diffusée sur 105.9 MHz, l'ancienne fréquence de Maxximum.

Le 89 FM sera récupéré par le service public pour y diffuser RFI.


La tension monte je remonte le son, je sais plus le nom de cette station (...) La mémoire me revient (...) c'est Kiss FM
(Jingle - 1984)

Bande annonce kiss fm info
(Promotion émission - )

Non stop musique
(Jingle - )


Cliquez pour agrandir

Années 80
Cliquez pour agrandir

Paris
Cliquez pour agrandir



- Ses publicités
- Ses photos




> Vous avez d'autres informations ou documents sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2018 - Reproduction interdite sans autorisation