4254 radios référencées
Sun FM - Radio Sun - Sun 101.5 - Générations Lyon (69)
| Fiche | Histoire | Logos |

Ville : Lyon
Début : 1993


Radio locale de Lyon de la communauté afro-caribéenne créée en novembre 1993.

C'est alors une radio de talk, de catégorie A, gérée par une association dont le but est de fournir des programmes, notamment parlés, pour les communautés afro-caribéennes et de l'Océan Indien de la région lyonnaise. Son slogan est "Fréquence Noire Intense".

La reprise ratée par Start

Rapidement, la radio rencontre des difficultés financières. Les membres de l'association, sous l'impulsion de son président Georges ARON, décident de demander un passage en catégorie B (radio locale commerciale) et de chercher des partenaires financiers.
Au début des années 2000, la radio s'associe avec le groupe orléannais Start, propriétaire de Vibration mais aussi de la radio hip-hop parisienne Ado.

S'ensuit un long conflit, d'une part entre le sauveteur financier, Start, qui souhaite des contreparties à l'argent qu'il injecte, notamment sur les contenus de l'antenne, et les membres historiques de l'association qui voient d'un mauvais oeil la transformation de le radio en une radio purement musicale hip-hop.

D'autre part, Start s'attire les foudres du CSA, qui, au sein de ce conflit, essaie de contenir l'emprise de Start sur l'association. Elle dénonce la disparition des émissions parlées depuis la reprise et la dépendance technique de l'association envers le groupe orléannais, et refuse l'entrée des administrateurs du groupe Start, Jean-Eric Valli et Philippe Gault, dans le bureau de l'association. La station est suspendue durant 24h en 2002 et son autorisation d'émettre est réduite de deux mois en avril 2003, signal fort que l'autorisation tout court de Sun FM se trouve à terme en grand risque.

La radio et Start réintroduisent quelques programmes parlés et la station réussit fin 2003 à voir son autorisation prolongée de 5 ans. Le CSA exige toutefois des garanties sur les moyens mis en oeuvre pour la réalisation des programmes parlés en direction des communautés.

L'arrivée d'un second chevalier blanc : Espace Groupe

Toujours perfusée par Start avec qui elle a signé des contrats l'engageant en échange de l'argent versé, les équipes vivent mal cette dépendance, et la situation financière de l'association est également très délicate.
En novembre 2006, le président Georges Aron est débarqué par le bureau de l'association. Gilles POTOLOT, l'un des membres fondateurs, est nommé président. Le bureau est lui aussi renouvelé avec le retour de plusieurs membres historiques.

Rapidement, le nouveau bureau souhaite l'entrée d'un nouveau partenaire financier afin de se défaire de l'emprise de Start et d'éviter la faillite. Il s'agira d'un partenaire suisse, proche de Rouge FM, qui aurait versé la somme de 57.000 euros pour éviter de justesse un redressement judiciaire, et de Christophe Mahé, du groupe de radios lyonnaises Espace Group.

Start, furieux, intente de nombreux procès, réclamant notamment le remboursement des sommes injectées. Au même moment, le CSA dénonce une nouvelle fois l'emprise de Start sur la radio, en émettant une procédure de sanction en décembre 2007.
En 2008, en plein coeur de cette période mouvementée, l'antenne n'est alors qu'un programme musical réalisé depuis les studios de Start à Orléans.
La station finalement gagne contre le groupe Start, et le nouveau partenaire, Espace Group, s'installe...

En 2011, le bureau voit l'entrée de nombreux nouveaux membres proches d'Espace Group. En 2012, les membres historiques de l'association dénoncent sur internet l'emprise totale de la radio par Espace Groupe : le président Gilles Potolot, aurait déserté dès 2008 dans son pays d'origine, la Centrafrique, et aurait négocié avec Espace l'exclusion des locaux des membres de l'association, qui se retrouvent sans lieu de réunion. La station a en effet déménagé à Confluence, dans les nouveaux locaux d'Espace Group, réservés aux seuls professionnels de l'antenne. L'antenne, enfin, est à nouveau majoritairement musicale à tendance hip-hop.

En décembre 2013, signe certain de son emprise totale sur la radio, Espace Group se voit refuser par le CSA, une syndication de programmes avec son autre station hip-hop, la parisienne Générations. Générations appelle ses auditeurs à la défendre car elle serait "en danger" faute de pouvoir s'étendre...

Ainsi, en 12 ans, cette station aux finances fragiles, mais titulaire d'une fréquence dans la seconde ville de France, aura vu deux chevaliers blancs "venir à son secours"...
Si le premier n'a pu réussi à dominer l'association, le second y est parvenu mais est toujours tenu de respecter une convention contraignante avec le CSA.

En juillet 2016, l'association Radio Sun FM est autorisée en catégorie B pour une radio dénommé Générations (seconde antenne de cette radio déjà présente à Paris).



Fréquence :
Lyon 101.5.

Nous n'avons pas encore de sons de cette radio. Contactez-nous


Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

2002
Cliquez pour agrandir

2009



> Vous avez d'autres informations ou documents sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2017 - Reproduction interdite sans autorisation