4344 radios référencées
France Bleu - (Les locales de Radio France) (75)
| Fiche | Histoire | Sons | Logos | Publicités | Photos |

Ville : Paris
Début : 1980


Réseau de radios locales du service public initié en 1980.

En 1980, alors que la chaîne de télévision FR3, forte de ses rédactions locales, dirige déjà plusieurs radios locales dans des grandes villes de province, Jacqueline Baudrier, PDG de Radio France, souhaite développer des stations locales publiques mais cette fois-ci rattachées à Radio France. Depuis l'éclatement de l'ORTF en 1975, en effet, les entreprises publiques gérant la télévision et la radio d'Etat sont distinctes. Ce souhait va de pair avec l'éclosion de nombreuses radios pirates en France qui font de plus en plus parler d'elles et qui ont une chance d'être autorisées après la présidentielle de 1981. Jacqueline Baudrier crée donc en 1980 trois prototypes de radios locales : la régionale Fréquence-Nord, la départementale Radio Mayenne, et la communale Melun FM.

La loi du 29 juillet 1982 confie officiellement à Radio France les services radiophoniques locaux en province jusqu'alors assurés par FR3. Ainsi en 1982 et 1983 se créent de nombreuses radios locales de service public.

Le réseau compte ainsi une quarantaine de stations au début des années 90. Les radios se nomment "Radio France ..." suivi du nom de la commune, du département, ou de la région couverte. Les stations ont un programme propre, mais disposent aussi  de certains journaux de France Inter et d'un programme musical non identifié "Modulation France", créé spécialement pour elles à Paris, et sur lequel elles rajoutent leurs jingles, et éventuellement des interventions d'animateurs.

Les radios s'implantent relativement bien sur leur territoire, avec certaines disparités selon les régions. Elles manquent cependant d'une identité commune au niveau national qui permettrait de mieux les identifier, les mémoriser et les représenter. En effet "Radio France" étant également le nom du groupe, on les appelle toutes ensemble "les locales de Radio France". D'autre part certaines plages horaires comme les soirées sont couvertes par un programme non identifié un peu pauvre, alors qu'un programme commun sur ces plages autour d'une marque forte, pourrait fédérer davantage d'oreilles. C'est le but du "Plan Bleu" de Jean-Marie Cavada, président de Radio France, qui en 2000 décide de fusionner les stations locales de Radio France avec Radio Bleue sous la marque France Bleu (sans "e" à la fin). Radio Bleue, radio destinée aux seniors, n'a jusque là qu'une fréquence FM à Paris et des fréquences en ondes moyennes à l'audience confidentielle. Le pari est donc que le public âgé parisien et les auditeurs ruraux de province vont se retrouver. Enfin, toujours au sein du Plan Bleu, de nouvelles stations voient progressivement le jour dans des villes moyennes, sur d'anciennes fréquences du Mouv'.

France Bleu se dote rapidement de sa propre rédaction nationale, ce qui lui évite de faire appel aux journaux de France Inter. Elle met en place le soir des émissions communes entre station telle que la Compile des Auditeurs.

Les radios locales offrent dans leur ensemble de vrais programmes de proximité, grâce à un budget conséquent. Les rédactions locales servent également régulièrement à alimenter de reportages les journaux de France Inter et France Info.

Depuis la création de la marque France Bleu l'audience est au rendez-vous : elle peut se targuer d'osciller autour des 7% d'audience cumulée au gré des vagues de sondages. Elle continue un vaste plan de développement sur de nouvelles zones telles que des ouvertures au Mans ou encore à Toulouse. Ces ouvertures crééent cependant parfois la grogne des stations locales privées indépendantes à travers leur syndicat, le SIRTI, qui contestent certaines préemptions de fréquences comme à Toulouse en 2011. Elles craignent sans doute également une concurrence certaine avec leurs radios locales qui elles ne vivent que de la publicité et ne peuvent déployer les mêmes moyens pour la réalisation de leurs programmes.

En juin 2014, Eric ESCLATINE est nommé directeur du réseau France Bleu.

En novembre 2016, Eric REVEL (ex Le Parisien, LCI, Radio Nostalgie, ...) est nommé directeur du réseau France Bleu.

Le 1er février 2017, Didier VACHON (ex Fréquence Nord, R.F. Hérault, R.F. Bourgogne, ...) est nommé diecteur de l'information du réseau France Bleu.

France Bleu
116, avenue du Président Kennedy
75016 PARIS

www.francebleu.fr/



France Bleu, France Bleu
(Top horaire - 2000)

France Bleu, France Bleu
(Jingle - 2000)

Hommage à Philippe CHAFFAJON 25 avril 2013
(Jingle - 2013)


Cliquez pour agrandir

2000
Cliquez pour agrandir

septembre 2005 - ( Bleu roi )
Cliquez pour agrandir

2015 - Bleu turquoise


- Ses publicités
- Ses photos




> Vous avez d'autres informations ou documents sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2017 - Reproduction interdite sans autorisation