4660 radios référencées
Radio Garage - Béton - Radio Béton (37)
| Fiche | Histoire | Logos | Publicités | Photos |

Ville : Tours
Début : 1984


 Radio créée à Tours en 1984 par d'anciens animateurs "les rockeurs" de Transis'Tours.

Témoignage de Jean-Baptiste DIAZ:
 « C’est l’histoire d’une horrible scission. Radio Transistours était une radio de gauchistes qui écoutaient du jazz et qui se sont sentis débordés par des rockeurs sans foi ni loi. Les jazzeux ont donc viré les intrus qui se sont retrouvés dans un garage où ils ont décidé de faire une autre radio. L’un d’eux (Jean-Michel DALUZEAU) a dit : “Il faut lui trouver un nom béton ! »

En s'installe dans le garage de Pascal ROBERT.
Parmi les fondateurs, on retrouve, Jean-Michel DALUZEAU, Pascal AUBRY, Pascal ROBERT, Véonique PERROUDAN, Jena-Baptiste DIAZ, Pascal REMY, Alain GACHET, 
La première semaine, elle émet sous le nom de Radio Tansistours puis ce sera Radio Garage durant 6 mois environ.

En novembre 1985, elle quitte alors le garage et devient Béton. 
Elle émet depuis l'Amphi sur 96 MHz, l'ancienne fréquence de Radio Turone, la radio de la CGT.
En juin 1986,
la Haute Autorité de la Communication n'autorise pas Béton.
Elle continue ses émissions.
Le 7 octobre 1986, l'association Radio Béton est créée.
En mars 1987, elle passe sur 98,3 MHz

En octobre 1990,
elle est autorisée sur 96,6 MHz (l'ex fréquence de Transistours)

Son ton est alors résolument rock et violent (punk, rock alternatif), dans le pur esprit des radios libres. Elle émet depuis l'Amphi (aujourd'hui Le Bateau-Ivre).
En mai 1986, 6 mois à peine après ses débuts, Radio Béton est interdite par la Haute Autorité, n'ayant pas d'autorisation d'émettre.

Elle reprend cependant ses émissions en novembre 1986, toujours sans autorisation. Ce n'est qu'en juin 1990, qu'elle rencontre de nouveau des soucis : le CSA saisit son matériel.

Radio Béton engage des discussions, écrit, lance des appels à l'aide. Elle organise finalement une manifestation qui rassemble près de 2000 personnes.
En octobre 1990, Béton est enfin autorisée officiellement. Elle déménage de la MJC de Saint-Symphorien, détruite, pour s'installer à l'espace Gentiana.

En 1991, Béton intègre la Férarock, groupement de radios associatives rock, créée 6 mois plus tôt.

Elle est adhérente et membre-fondateur de la FERAROCK (Fédération des radios associatives rock), créée en 1991 par 6 radios associatives rock : 666 à Caen, l'Eko des Garrigues à Montpellier, Radio Béton à Tours, Radio Dio à Saint-Etienne, FMR à Toulouse et la Radio Primitive à Reims.
La création de cette fédération avait pour but de regrouper des radios associatives à thématique rock, défendre les intérêts des radios, représenter et coordonner les radios. C'est une  association loi 1901.

Pour ses 10 ans, en novembre 1995, Radio Béton déménage une nouvelle fois, cette fois-ci au Petit-Paris, rue Nationale. Un concert et une fête de 2500 personnes sont également organisés à l'occasion de cet anniversaire.

Béton fait peu d'information. Elle se consacre seulement à des opérations engagées : humanitaires (Restos du Coeur, Secours Populaire, aide aux chômeurs), politiques (dénonciation des idées de Brunot Mégret et Jean-Marie Le Pen lors de leur venue à Tours), communautaires et religieuses (parole donnée aux détracteurs du pape et aux homosexuels lors de la venue de Jean-Paul II à Tours).

En 2015, pour ces 30 ans, Radio Béton édite un magnifique livre qui raconte son histoire. 30ans.radiobeton.com/

Fréquence:
Tours........93,6 MHz


Source : www.radiobeton.com. 

Nous n'avons pas encore de sons de cette radio. Contactez-nous


Cliquez pour agrandir

1984 - Premier logo
Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir



- Ses publicités
- Ses photos




> Vous avez d'autres informations ou documents sur cette radio ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2018 - Reproduction interdite sans autorisation