4282 radios référencées
Les différentes bandes de fréquence dans le monde (par Cyril)
| RETOUR |

Les services de radiodiffusion dans le monde, émettent dans différentes gammes de fréquences. D'un point de vue technique, on oppose la modulation de fréquence (FM) à la modulation d'amplitude (AM). Cette distinction concerne le moyen de transporter le signal jusqu'au récepteur radiophonique de chaque auditeur. Au delà de ces préoccupations physiques de transport du signal, il existe une autre problématique : l'occupation du spectre hertzien pour la diffusion de stations de radios. En effet, tous les continents n'utilisent pas les mêmes standards pour émettre. Dans ce dossier, nous allons détailler les différentes bandes utilisées par les différents pays, en différenciant les bandes FM (OIRT, EBU) des bandes AM (LW, MW, SW). Nous proposons également un petit chapitre sur les call letters (ou lettres d'appel), qui font fureur dans les noms de stations aux États-Unis (KLOS, WNEW). Enfin, un dernier chapitre traite des rapports d'écoute au cas où vous souhaiteriez entrer en contact avec une station lointaine.

1. FM - Modulation de Fréquence

La bande FM (MF en français) concerne les ondes ultra-courtes (Ultra Kurtze Welle - UKW en allemand). Celles-ci offrent d'une part, un confort d'écoute indéniable (stéréo), et d'autre part, elles proposent des services supplémentaires tels que le RDS (voir le dossier sur ce même site).

Il existe trois bandes FM de par le monde. La gestion des fréquences et les possibilités d'attribution ne sont ainsi pas la mêmes pour chaque continent :
  • 66-74 MHz – OIRT-FM (Organisation Internationale de Radio et Télévision, fondée en 1960) – VHF Low
    Il s'agit de la bande FM la plus réduite du monde : seulement 8 MHz disponibles.
    Elle s'échelonne entre 65.84 et 74.00 MHz (offrant deux chiffres après la virgule) avec des intervalles de 0.03 MHz entre chaque fréquence (73.91 - 73.94 - 73.97) : 272 fréquences disponibles.
    Elle est utilisée en Russie, dans les anciennes Républiques Soviétiques d'Asie Centrale (Arménie, Azerbaïdjan, Kazakhstan, Ouzbékistan, Turkménistan, Kyrgyzstan, Tadjikistan), et en Europe de l'Est (Biélorussie, Ukraine, Moldavie, Roumanie, Bulgarie). Afin d'assurer la compatibilité avec l'Europe de l'Ouest, cette gamme est en voie d'abandon au profit de la gamme 88-108 EBU-FM (les nouveaux opérateurs dans ces pays ne mettent en service que des fréquences EBU-FM) ;


  • 76-90 MHz :
    Une bande FM un peu spéciale, utilisée exclusivement par le Japon. Elle offre 14 MHz pour diffuser des stations.
    Elle s'échelonne entre 76.0 et 90.0 MHz (offrant un seul chiffre après la virgule) avec des intervalles de 0.1 MHz entre chaque fréquence (77.4 - 77.5 - 77.6) : 140 fréquences disponibles ;


  • 88-108 MHz – EBU-FM (European Broadcasting Union, fondée en 1950) – VHF High
    Elle constitue la bande FM la plus répandue dans le monde. Elle est employée en Europe, en Asie (à l'exception du Japon), en Afrique, et aux Amériques. Cette bande FM offre le plus de place disponible pour diffuser des stations : 20 MHz (au cours de son histoire, cette bande a été progressivement élargie : au départ, 88-100, puis 88-104, et 88-108 actuellement).
    Cette bande est utilisée de deux manières :


    • Amériques (Nord, Centrale, Sud) : la bande s'échelonne entre 87.5 et 108.1 (offrant un seul chiffre après la virgule) avec des intervalles de 0.2 MHz entre chaque fréquences (88.1 - 88.3 - 88.5), autrement dit, toutes les fréquences se terminent par un chiffre impair : 103 fréquences disponibles ;


    • Europe - Asie - Afrique : la bande s'échelonne entre 87.50 et 108.00 (offrant deux chiffres après la virgule) avec des intervalles de 0.05 MHz entre chaque fréquence (89.50 - 89.55 - 89.60). Une décision de la CEPT en 1984 préconise de ne plus utiliser que des intervalles de 0.1 MHz entre chaque fréquence (89.5 - 89.6 - 89.7) : 205 fréquences disponibles (410 si l'on utilise le deuxième chiffre après la virgule) ;
Nous donnons à titre d'exemple quelques fréquences dans certaines grandes villes mondiales (source : WRTH 2003) :

Washington (USA)Moscou (Russie)Pretoria (Sud Afrique)Pékin (Chine)
OIRT-FMEBU-FM
 88.5 WAMU 66.02 Love R. 87.5 R.-Arsenal 87.9 Thobela FM 87.6 CNR Literary
 89.3 WFFW 66.44 GRT R.-Rossii 88.0 DO Radio 89.4 SABC 5-FM 88.7 CRI Beijing 1
 90.1 WCSP-FM 66.86 R.-Maksimum 88.3 R.-Retro 91.0 Motsweding FM 91.5 CRI Beijing 2
 90.9 WETA 67.22 GRT R.-Mayak 89.1 R.-Jazz 92.4 SABC R. Metro 97.4 CNR Music
 93.9 WKYS 68.00 Avtoradio 89.5 R.-Kuranti 94.2 R. Jacaranda100.6 CNR News
 96.3 WHUR-FM 68.30 Radio 1 89.9 R.-KUB 95.6 Munghana Lonene101.8 CNR FM 101.8
 97.1 WASH 68.84 GRT R.-Yunost 90.3 Avtoradio 97.5 SABC R. 2000103.9 CNR Traffic
 98.7 WMZQ-FM 69.26 Russkoye R.-2 90.8 R.-Sport100.1 Lotus FM107.3 CNR Economic
 99.5 WIHT 69.80 Yevropa Plyus 91.2 Ekho Moskvy101.0 SABC Sonder GrenseTokyo (Japon)
100.3 WBIG-FM 70.19 R.-Ultra100.1 Serebryanyy Dozhd104.6 SABC SAFM
101.1 WWDC-FM 71.19 R.-Rossii Nostalgie101.2 Dinamit FMAbidjan (Côte d'Ivoire) 76.1 Inter FM (JODW)
103.5 WGMS-FM 71.30 Russkoye R.101.7 Nashe R. 77.1 JOUD-FM
107.3 WRQX 72.14 R.-Orfey102.1 R.-Monte Karlo 88.0 RTI Chaîne Nationale 77.8 Zip FM (JOQV)
Bombay (Inde) 72.92 R.-Retro103.7 R.-Maksimum 89.4 R. Fréquence Vie 78.0 Bay FM (JOGV)
 73.40 Radio 7104.2 R.-Tango 91.1 Africa N°1 78.4 Shiboya FM
 91.0 R. City 73.82 Ekho Moskvy104.7 Radio 7 92.0 RTI Fréquence Deux 78.9 Katsushika FM
 92.5 Go 92.5Kaboul (Afghanistan)105.2 RDV 94.3 BBC Africa 79.5 Nack 5 (JODV)
 93.5 Red FM105.7 Russkoye R. 96.0 RTI Fréquence Deux 80.0 Tokyo FM (JOAU)
 94.6 Win 94.6 89.0 BBC World Service106.2 Yevropa Plyus 97.6 RFI Afrique 80.7 NHK-FM (JOMP)
 98.3 R. Mirchi 93.0 Radio Kabul106.6 Love R.101.1 R. Nostalgie 81.3 J-Wave (JOAV)
100.7 All India Radio 96.0 Radio Sohl107.0 Russkoye R.-2102.8 R. Espoir 81.9 NHK-FM (JOGP)
105.6 Gyan Vani100.5 R. Free Afghanistan107.4 Hit FM105.6 R. Femmes Solidarité 82.5 NHK-FM (JOAK)
107.1 All India Radio105.2 Radio Kabul107.8 Militseyskaya Volna106.1 City FM 84.7 FM Yokohama (JOTU)
L'Italie continue d'utiliser deux chiffres après la virgule pour les fréquences FM : Radio 106 Popolare Network AM 1406, FM 102.20 & 105.95 (Salvaterra di Casalgrande), Radio Studio X AM 1566 & 1584, FM 87.35 & 105.55 (Momigno), etc.

2. AM - Modulation d'Amplitude

"La bande AM" comporte un nombre considérable de gammes de fréquences ; en effet, la bande AM regroupe les ondes moyennes (MW ou OM), les grandes ondes (LW ou GO), et les ondes courtes (SW ou OC). Comme pour la FM, l'utilisation de ces différentes gammes n'est pas la même selon les continents :
  • 150-280 kHz : les grandes ondes. La bande s'échelonne entre 153 et 279 kHz, soit 126 kHz d'espace disponible, avec des intervalles de 3 kHz entre chaque fréquence (177 - 180 - 183) : 42 fréquences utilisables.
    Les grandes ondes ne sont utilisées qu'en Europe, et dans les régions voisines : 153 DeutschLandFunk (D) – 162 France Inter (F) – 171 Medi 1 (MRC) – 177 DeutschLandRadio (D) – 183 Europe 1 (F) – 198 BBC Radio 4 (G) – 207 DeutschLandFunk (D) – 216 RMC Info (F) – 225 PR 1 (POL) – 234 RTL (F) –243 DR P1 (DNK) – 252 RTA 3 (ALG) – 261 R.-Rossii (RUS) – 270 CRo 1 (CZE) – 279 BR 1 (BLR).


  • 530-1700 kHz : les ondes moyennes. Leurs utilisations diffèrent selon deux régions principales du monde :


    • Amériques (Nord, Centrale, Sud) : la bande s'échelonne entre 540 et 1700 kHz, soit 1160 kHz disponibles, avec des intervalles de 10 kHz entre chaque fréquence (540 - 550 - 560), autrement dit, toutes les fréquences se terminent par un zéro : 116 fréquences utilisables ;


    • Europe - Asie - Afrique : la bande s'échelonne entre 531 et 1602 kHz, soit 1071 kHz disponibles, avec des intervalles de 9 kHz entre chaque fréquence (540 - 549 - 558) : 119 fréquences utilisables ;

  • 2300-26100 kHz : les ondes courtes. Elles sont utilisées de manière internationale, avec des intervalles de 5 kHz entre chaque fréquence (6170 - 6175 - 6180), mais il arrive que des stations émettent en dehors de ces intervalles. La gamme des ondes courtes est divisée en bandes auxquelles on fait référence en désignant la longueur d'onde :


    • 120 mètres : 2300-2495 kHz, utilisée uniquement dans les zones tropicales ;
    • 90 mètres : 3200-3400 kHz, utilisée uniquement dans les zones tropicales ;
    • 75 mètres : 3900-4000 kHz, non attribuée dans l'hémisphère ouest, utilisée uniquement en Asie et en Europe ;
    • 60 mètres : 4750-5060 kHz, utilisée uniquement dans les zones tropicales ;
    • 49 mètres : 5950-6200 kHz (extension à la gamme 5900-5950 kHz à partir de 2007) ;
    • 41 mètres : 7100-7300 kHz, non attribuée dans l'hémisphère ouest (extension à la gamme 7300-7350 kHz à partir de 2007) ;
    • 31 mètres : 9500-9900 kHz ;
    • 25 mètres : 11650-12050 kHz (extension aux gammes 11600-11650 kHz et 12050-12100 kHz à partir de 2007) ;
    • 22 mètres : 13600-13800 kHz (extension aux gamme 13570-13600 kHz et 13800-13870 kHz à partir de 2007) ;
    • 19 mètres : 15100-15600 kHz (extension à la gamme 15600-15800 kHz à partir de 2007) ;
    • 16 mètres : 17550-17900 kHz (extension à la gamme 17480-17550 kHz à partir de 2007) ;
    • 15 mètres : 18900-19020 kHz, cette bande sera mise en service en 2007 ;
    • 13 mètres : 21450-21850 kHz ;
    • 11 mètres : 25670-26100 kHz ;

    Contrairement aux autres gammes d'ondes, l'attribution de fréquence en ondes courtes dépend de nombreux facteurs : lieu, puissance, heure de diffusion, période dans l'année, et même cycles solaires ! Ainsi, une station émettant sur une seule zone pourra émettre sur des fréquences différentes selon le moment du jour et de la nuit (en effet, la propagation des ondes risquerait de perturber des stations lointaines).

    Les cycles du soleil (d'une durée de 11 ans) interviennent fortement dans l'utilisation d'une bande plutôt qu'une autre ; les ondes courtes subissent l'influence des projections solaires. L'utilisation d'une bande de diffusion est donc fonction des cycles solaires : lors des périodes de fortes projections solaires, il est possible d'utiliser l'ensemble du spectre (de 11 à 90 mètres), tandis qu'en période de faibles projections, le spectre est réduit (de 15 à 90 mètres). L'actuel cycle a débuté en octobre 1996 et prendra fin en 2007 (observations de l'Observatoire Suisse Fédéral) ; les début et fin de cycles sont des périodes de faibles projections solaires. Pour ce cycle, le maximum du nombre de projections solaires a été atteint en avril 2000. Les années à venir verront donc le déclin de l'utilisation des bandes des 11 et 13 mètres (cf. la planification WARC-92 prévue pour 2007 pour combler cette diminution du nombre de fréquences utilisables).

    Source : WRTH (World Radio Television Handbook) 2003.
À l'inverse de la bande FM, la qualité de service n'est pas la même sur la bande AM. Pourtant, une norme définie par Motorola (C-Quam) permet d'émettre en stéréo sur l'AM (largement utilisée aux Amériques et au Japon) ; en Europe, trois stations – seulement – émettent en stéréo sur la bande AM :
  • La City Radio, à Paris sur 864 kHz (300 kW), qui a été la première station en Europe à émettre en stéréo sur l'AM (du temps de Radio Bleue, d'autant plus que cette dernière émettait en parallèle en mono sur la FM, ça ne s'invente pas...) ;
  • Tele Radio Stereo, à Rome (Italie) sur 1503 kHz (2 kW) ;
  • Radio Studio X, à Momigno (Italie) sur 1566 kHz (0.35 kW) et 1584 kHz (50 kW).

  • Attention ! Un récepteur spécial est nécessaire pour capter le signal en stéréo. À ce jour en Europe, les appareils vendus dans le commerce ne permettent pas de recevoir la stéréo en AM.

    Par ailleurs, afin de contrer la fuite des stations de la bande AM vers la bande FM, un consortium travaille actuellement sur la numérisation de la bande AM : Drm - Digitale Radio Mondiale. Les travaux devraient aboutir à une qualité de diffusion en AM proche de la diffusion en mono sur la bande FM ; d'autre part, l'utilisation du Drm devrait permettre d'obtenir le RDS en AM. De nouveaux récepteurs seront alors mis sur le marché pour bénéficier de cette nouvelle technologie.

    3. Les "call letters"

    Un dernier point dans ce dossier concerne, non pas les gammes d'ondes utilisées pour les services de radiodiffusion, mais la gestion des autorisations d'émissions, et plus particulièrement, le système des "call letters" (lettres d'appel en français). Un système de lettres d'appel a été mis en place par E.-T. Chamberlain, commissaire de navigation des USA, le 9 mai 1913, pour tous les pays du monde. Ce système prévoit que les stations de radio et de télévision (y compris les radio amateurs) doivent être identifiés au moyen de lettres d'appel (au minimum trois caractères alphanumériques) dont le préfixe représente le pays d'origine de la station.

    Chaque pays dispose ainsi d'un préfixe international qu'il est le seul à pouvoir utiliser. Traditionnellement, les pays d'Europe n'utilisent pas ce système de lettres d'appel, même si des préfixes leur sont réservés. Nous donnons ci-dessous quelques exemples de préfixes de lettres d'appel :
  • CFA-CKZ : Canada : CHOI 98.1 MHz (Québec), CITE 107.3 MHz (Montréal), CKOI 96.9 MHz (Montréal), etc ;
  • DAA-DRZ : Allemagne : non utilisées ;
  • EAA-EHZ : Espagne : utilisées uniquement en AM – Exemples sur Madrid : EAJ-2 Radio Intercontinental (AM 918), EAJ-7 SER Radio Madrid (AM 810), EAJ-29 Onda Cero Radio (AM 954) – Exemples sur Valencia : EAJ-3 SER Radio Valencia (AM 1179), EAK-5 Cadena COPE Valencia (AM 1296), etc ;
  • FAA-FZZ : France : rare et jamais à l'antenne : FZY 1375 kHz (RFO St Pierre-et-Miquelon), et en 1943, FJP 560 kHz (Nouvelle-Calédonie). En France, les lettres d'appel servent surtout pour les préfectures (FIT), les stations météo, les stations militaires (FU), et les aérodromes (FAF). Les stations FIP 105.1 (Paris), FMC 101.3/102.1 (Chantilly), FPP 106.3 (Paris), FUN (National), et autres, n'utilisent pas des lettres d'appel, même si leur nom semble correspondre ;
  • GAA-GZZ : Grande-Bretagne : non utilisées ;
  • HBA-HBZ et HEA-HEZ : Suisse : non utilisées ;
  • IAA-IZZ : Italie : non utilisées ;
  • JAA-JSZ : Japon : JOBU-FM Osaka 85.1 MHz (Osaka), JODW-Inter FM 76.1 MHz (Tokyo), JOIV-Kiss FM 89.9 MHz (Kobe), etc ;
  • KAA-KZZ : la moitié ouest des États-Unis (ie. à l'ouest du Mississippi) : KISQ 98.1 MHz (San Fransisco), KLOS 95.5 MHz (Los Angeles) ;
  • LXA-LXZ : Luxembourg : non utilisées ;
  • ONA-OTZ : Belgique : non utilisées ;
  • PAA-PIZ : Pays-Bas : non utilisées ;
  • WAA-WZZ : la moitié est des États-Unis (ie. à l'est du Mississippi) : WDET 101.9 MHz (Detroit), WNEW 102.7 MHz (New-York), etc ;
  • XAA-XIZ : Mexique : XEB-La B Grande 1220 kHz (Mexico), XEQT-La Poderosa 800 kHz (Veracruz), etc ;
  • Liste des lettres d'appel utilisées en Europe (par Herman Boel, de l'EMWG).

    En parallèle de ces lettres d'appel pour les stations commerciales, il existe également des lettres d'appel pour les radios amateurs ; ces lettres d'appel commencent par la lettre du pays, suivie d'un chiffre, puis de trois caractères identifiant le radio amateur. En France, nous utilisons le système suivant :
    • F5xxx, F6xxx, F8xxx : radio amateur de classe 1 (connaissances en télégraphie) : F5KCK (radio club de Sartrouville) ;
    • F1xxx, F4xxx : radio amateur de classe 2 (connaissances techniques) ;
    • F0xxx : radio amateur de classe 3 (connaissances sur la législation).
    Pour les départements d'Outre-Mer, les lettres d'appel pour les radio amateurs commencent par deux lettres suivies d'un chiffre identifiant la classe, puis de deux caractères : FGxxx en Guadeloupe (FG5JH), FRxxx à la Réunion (FR6VD), TKxxx pour la Corse (TK8AJ), etc.

    Aux États-Unis, l'indicatif des radio amateur dépend de la ville d'origine : W1xxx pour New-York, K1xxx pour Los Angeles, etc. Pour l'anecdote, certains radio amateurs américains parviennent à utiliser leurs lettres d'appel pour leur plaque d'immatriculation de leur véhicule !
    Agence Nationale des Fréquences (attribution des lettres d'appel en France), Radio Amateur Francophones (organisation internationale), Annuaire des lettres d'appel utilisées en France (radio amateur uniquement).

    4. Les rapports d'écoute

    Si vous vous intéressez aux modes de diffusion dans le monde, vous chercherez certainement à capter des stations lointaines. Lorsque cela arrive, et si cela constitue pour vous un hobby, vous entrerez en contact avec ladite station, en lui fournissant un rapport d'écoute ; les techniciens sont toujours soucieux de savoir jusqu'où peuvent porter leurs émetteurs.
    Afin d'uniformiser les rapports d'écoute, un standard a été mis en place : SINPO. Très simple d'utilisation, le SINPO est constitué de 5 chiffres de 1 à 5 selon la qualité de réception des émissions :

    Signal Interférences Noise Propagation nOte globale
    5 Excellent Aucune Aucun Aucune Excellent
    4 Très fort Très légères Très léger Très légère Très bon
    3 Fort Légères Léger Légère Bon
    2 Moyen Fortes Fort Forte Moyen
    1 Imperceptible Extrêmes Extrême Extrême Inaudible
    Une "très bonne réception" pourra ainsi référer à un SINPO 55444, tandis qu'une "faible réception" renverra, par exemple, un SINPO 22222.
    En remerciement de ces rapports d'écoute, les stations envoient généralement une carte QSL, qui prouve que vous avez reçu le signal. Ces cartes constituent une collection comme une autre... Bonne écoute !


    Première version : août 2000 – Révision : août et novembre 2003.

    Merci à Nicolas pour ses précisions, y muchas gracias para Mauricio.


    > Vos remarques sur ce dossier ? Contactez-nous !


    © SchooP - 2000-2017 - Reproduction interdite sans autorisation