4228 radios référencées
La couverture des réseaux FM français (par Olivier)
| RETOUR |

Le but de cette étude est de repérer les couvertures respectives de chaque réseau français, et ce afin de mieux interpréter certains chiffres des sondages radio.


Voici comment a été réalisé cette étude :

- Pour chaque réseau, nous avons compté le nombre d'habitants des villes qui possèdent un émetteur.
(Attention : il en découle que cette étude est une simple représentation, donnant un ordre d'idée du classement des couvertures : elle ne représente en rien le nombre d'auditeurs vraiment touchés. Par exemple, nous avons compté 2 millions d'habitants pour Paris, alors que les émetteurs situés sur la Tour Eiffel couvrent bien au delà des murs de Paris).

- seuls les émetteurs des villes de plus de 20 000 habitants ont été comptabilisés.

- encore une fois, le nombre d'habitants indiqué ne donnant qu'un ordre d'idée afin de classer les radios, il ne correspond pas au nombre d'auditeurs potentiels (c'est-à-dire le nombre d'auditeurs pouvant recevoir la radio) de la loi anticoncentration des médias (150 millions d'auditeurs potentiels maximum pour un même groupe radiophonique).

Ce dossier a perdu de son intérêt récemment, car le CSA a publié la couverture réelle des réseaux. Nous vous proposons donc à titre comparatif nos chiffres et ceux du CSA, ces derniers étant bien-sûr les meilleurs, notre étude ne tenant compte que des habitants des villes de plus de 20 000 habitants, en ne comptabilisant que les habitants "intra muros".

Radio Calculs de SchooP Calculs du CSA
Total habitants
intra-muros villes de plus
de 20 000 hab.
Couverture
base 100 France Inter
Rang Total habitants
France entière
Couverture
base 100 France Inter
Rang
France Inter 14 011 571 100,00 % 1 56 000 000 100,00 % 1
France Culture 14 011 571 100,00 % 1 55 800 000 99,64 % 2
France Musiques 14 011 571 100,00 % 1 55 800 000 99,64 % 2
France Info 13 823 931 98,66 % 4 47 700 000 85,18 % 4
NRJ 12 735 854 90,90 % 5 42 400 000 75,71 % 5
RTL 12 222 404 87,23 % 6 39 400 000 70,36 % 7
Europe 1 11 854 120 84,60 % 7 39 800 000 71,07 % 6
Europe 2 11 675 719 83,33 % 8 39 300 000 70,18 % 8
Nostalgie 11 214 383 80,04 % 9 36 600 000 65,36 % 9
Fun Radio 10 485 590 74,84 % 10 35 700 000 63,75 % 10
Skyrock 10 001 609 71,38 % 11 32 000 000 57,14 % 14
RTL 2 9 919 582 70,80 % 12 32 900 000 58,75 % 12
RFM 9 854 483 70,33 % 13 33 700 000 60,18 % 11
Chérie FM 9 614 327 68,62 % 14 32 100 000 57,32 % 13
RMC 8 641 071 61,67 % 15 28 600 000 51,07 % 15
Radio Classique 8 572 305 61,18 % 16 26 300 000 46,96 % 16
Rire et Chansons 7 479 443 53,38 % 17 22 900 000 40,89 % 17
MFM 6 493 090 46,34 % 18 20 400 000 36,43 % 19
BFM 5 484 094 39,14 % 19 20 500 000 36,61 % 18
RCF 4 879 664 34,83 % 20      
Le Mouv' 1 380 698* 9,85* % 21*      
Source : Guide Radio Télérama 1999 (calculs de SchooP). Recensement INSEE.
*avant Plan Bleu.




- Commentaires (à partir des calculs de SchooP) :

___ Nous avons pris France Inter, France Culture et France Musiques comme base 100 afin de comparer aux autres réseaux. Ces trois stations ne sont d'ailleurs pas loin de couvrir toute la population française (ce privilège est souvent justifié par le besoin d'une couverture parfaite des radios d'Etat en cas de guerre !).

___ Vient ensuite NRJ, le réseau FM le mieux couvert (90,9 %), et de loin : ancienneté de la radio, bon produit pour les radios locales, mais aussi des pratiques de rachat de fréquences très agressive expliquent ce chiffre. Les chiffres de Fun Radio (74,8 %) et Skyrock (71,3 %), ses concurrentes directes, montrent qu'elles sont loin derrière, mais surtout que l'écart Fun / Skyrock est faible : Pierre Bellanger (président de Skyrock), qui se plaît à rappeler qu'il a moins de 100 émetteurs alors que Fun en a près de 180, "oublie" que ses "rares" émetteurs couvrent les plus grandes villes. Il ne peut donc utiliser contre Fun l'argument d'une mauvaise couverture pour expliquer une audience moindre (contre NRJ, si). Citons tout de même la radio jeune du service public, Le Mouv', malgré ses 9,8%. Ce chiffre a cependant évolué après le Plan Bleu de Jean-Marie Cavada, qui lui a offert Lyon, Marseille ou encore Nantes, mais qui lui a supprimé ses émetteurs dans les villes moyennes (au profit de France Bleu).

___ La grande surprise est la bonne couverture des radios généralistes RTL et Europe 1, qui dépassent toutes les radios FM sauf NRJ : elles possèdent pourtant un émetteur grandes ondes, et bénéficient donc d'un grand avantage par rapport à ses cons?urs. Seule la dernière radio périphérique, RMC, souffre d'une couverture faible, due à la politique qu'elle a tenue pendant de longues années : se développer uniquement dans le Sud : il lui manque encore des villes stratégiques comme Lille, Strasbourg, Rennes, Brest ou Rouen.

___ Europe 2 (83,3 %) est encore en tête des radios musicales adultes, malgré la fuite de quelques unes de ses radios locales vers la concurrence, mal qu'elle tente de combler par le rachat de ses radios de province. Nostalgie (80,04 %) suit peu après. Loin derrière, RTL2 (70,8 %) et RFM (70,3 %) devancent, et c'est une surprise, Chérie FM (68,6 %) : elles ont la réputation d'une couverture faible (RTL2, du fait de son passé tumultueux qui a fait fuir ses partenaires locaux il y a quelques années. RFM, elle, était encore absente de grandes villes il n'y a pas si longtemps). Cependant, Chérie FM assure une bonne couverture, dans certaines régions, sur les villes de moins de 20 000 habitants qui ne sont pas comptabilisées ici. MFM, la petite dernière, parvient à atteindre 46,3 % grâce à ses récentes acquisitions de radios locales et aux attributions du CSA qui veut réduire le monopole des 3 groupes (RTL, Europe 1, NRJ).

___ Enfin, les formats plus spécifiques progressent dans leur couverture : Radio Classique atteint 61,2 % mais reste très défavorisée face aux 100 % de sa concurrente France Musiques. Rire et Chansons soufre de sa jeunesse (le réseau n'a que 3 ans) mais atteint tout de même 53,4 % grâce aux méthodes de rachat de radios locales du groupe NRJ (!). BFM, qui couvre quelques grandes villes françaises, couvre 39,1 % de la population, loin derrière sa rivale France Info (98,7 %) qui couvre de plus une grande partie de villes moyennes. Enfin, RCF, qui réunit une cinquantaine de radios chrétiennes, couvre 34,8 % mais est défavorisée par les conditions de cette étude : elle est bien développée dans de nombreuses petites villes.


> Vos remarques sur ce dossier ? Contactez-nous !


© SchooP - 2000-2017 - Reproduction interdite sans autorisation